Quelle est la différence entre un climatiseur et une pompe à chaleur ?

Quelle est la différence entre un climatiseur et une pompe à chaleur ?

Date de publication : 15/02/2021

Temps de lecture : 8 minutes

 


Pouvoir gérer la température de sa maison, ou de son appartement, est un luxe qui est désormais à portée de main. Envie de changer d’air ? La chaleur est difficilement supportable en été ? Afin de palier à cet inconfort, des appareils pratiques et faciles d’utilisation comme les climatiseurs et les pompes à chaleur existent. Il n’est cependant pas toujours évident de savoir pour quelle machine opter. Voici donc quelques explications afin de faire le choix qui correspond le mieux à vos besoins et à vos envies.



Table des matières


Qu’est-ce qu’un climatiseur ?


Avant tout achat, il est nécessaire de connaitre les produits qui peuvent améliorer votre quotidien. Le climatiseur en fait certainement partie. Sa définition est simple : il s’agit d’un appareil capable de modifier, ou de maintenir, la température d’une pièce.


Le plus connu des climatiseurs est certainement le climatiseur mobile. Attention cependant à ne pas le confondre avec le ventilateur. En effet, ces deux machines n’ont pas la même fonction. Un ventilateur brasse l’air qui est présent. C’est son souffle qui donne l’illusion d’une fraicheur.


Le climatiseur, quant-à-lui, va renouveler l’air de la pièce. L’été, le climatiseur aspire l’air chaud afin de le remplacer par de l’air froid. C’est donc une solution plus durable en cas de forte chaleur. Il est aussi intéressant de noter qu’il existe des climatiseurs réversibles. Ces derniers sont également efficaces l’hiver afin de créer de l’air chaud.


 Qu’est-ce qu’une pompe à chaleur ?


Se chauffer de manière écologique, et responsable, est aujourd’hui possible grâce à la pompe à chaleur. Cet appareil, aussi appelé PAC, fait appel aux énergies naturelles présentes à l’extérieur ou à l’intérieur des habitations afin de les réutiliser pour votre confort.


Cette machine thermodynamique prend son énergie dans la terre, l’eau ou encore l’air pour chauffer, ou rafraichir, une maison ou un appartement. Cette solution verte, qui fait du bien à la planète, est également bénéfique pour l’ensemble des installations qui gèrent la température dans une habitation. C’est ainsi qu’une pompe à chaleur peut permettre, dans certains cas, de remplacer un radiateur ou encore une chaudière.


Par conséquent, une pompe à chaleur peut produire de l’eau chaude pour le chauffage d’un logement, mais également pour le réseau d’eau sanitaire.


 Quel appareil choisir ?


Le climatiseur et la pompe à chaleur sont donc deux appareils distincts. Le climatiseur, s’il n’est pas réversible, permet seulement de rafraichir une pièce à l’aide d’un fluide frigorigène, ou en recyclant l’air qui s’y trouve. La pompe à chaleur, quant-à-elle, fait appel non seulement à l’air, mais aussi aux autres énergies naturelles qui lui permettent de jouer avec la température de son environnement. Attention toutefois, il ne faut pas oublier qu’un climatiseur fixe réversible et une pompe à chaleur air-air demeurent deux appareils identiques. En définitive, le choix de votre appareil se fera entre les différents types de pompes à chaleur, et les systèmes de régulation de température mobiles. C’est d’ailleurs ce à quoi nous nous attacherons dans cet article.


Lequel faut-il alors choisir ? Tout dépend de la consommation que vous avez de ces machines, mais également de l’endroit où vous vous situez. Une personne vivant à la montagne, et une autre à proximité de la mer, n’auront pas les mêmes besoins.


Les personnes sensibles à la chaleur, mais qui disposent déjà d’un système de chauffage efficace, choisiront plus naturellement un climatiseur. Néanmoins, les climatiseurs réversibles sont souvent comparés aux pompes à chaleur. Leur opposition s’explique par leur utilité qui est souvent semblable. Comment alors les distinguer ?


Consommation d’énergie et budgets


Si les deux appareils peuvent séduire, il est intéressant de se pencher sur les critères qui les distinguent. La consommation d’énergie peut donc être décisive, car elle diffère selon l’appareil.


Ainsi, un climatiseur réversible aura tendance à utiliser davantage d’énergie qu’une pompe à chaleur réversible. Pourtant, une PAC peut doubler sa consommation à l’arrivée de l’été, si l’on compare à l’énergie dépensée en hiver.


Les dépenses énergétiques d’une heure de climatisation dépendent de l’appareil choisi, ainsi que de la puissance du compresseur. Afin de déterminer le coût de la machine, un calcul simple permet de déterminer le montant de sa future facture : multiplier le prix du kW par celui de la puissance.


Performances : pompes à chaleur ou climatiseurs ?


Dans les faits, quelle est la machine la plus efficace ? Encore une fois, cela dépend de l’utilisation que l’on en a.


Certains utilisateurs préfèrent opter pour les climatiseurs réversibles, car ils permettent une baisse plus efficace de la température en cas de forte chaleur. En effet, une pompe à chaleur réduit la température de cinq degrés maximum.


D’un autre côté, la pompe à chaleur s’avère plus efficace afin de réchauffer une maison. Il s’agit là de sa fonction première, elle sera donc plus adaptée si l’objectif est un confort thermique en hiver.


A noter également que la pompe à chaleur est très efficace, sauf en cas de baisse extrême des températures. Une météo affichant des températures négatives, au-delà des moins dix degrés, peut modifier le fonctionnement d’une PAC. Les deux appareils possèdent donc des limites selon les saisons.


Les différents systèmes de climatisation


Que l’on choisisse un climatiseur ou une pompe à chaleur, il faut savoir aussi lequel acheter. Effectivement, les deux produits se déclinent sous différentes formes et modèles.


Quel climatiseur choisir ?


Parmi les multiples produits qui sont présents sur le marché de la climatisation, Airton propose deux gammes de systèmes de climatisation : les climatiseurs mobiles réversibles, et les climatiseurs fixes / pompes à chaleur air-air réversibles.


Comment sélectionner le climatiseur qui me correspond parmi ces modèles ? Pour cela, il est conseillé d’analyser votre besoin (froid, ou froid et chaud), ainsi que la zone où vous souhaitez installer l’appareil. Cela permet de définir quelle puissance de matériel est nécessaire et, par conséquent, la consommation énergétique qui en découlera.


Quelle pompe à chaleur choisir ?


Les termes techniques peuvent parfois perturber les acheteurs et les perdre dans les méandres de l’univers des PAC. Afin d’y voir plus clair, il faut déjà distinguer les différents types de pompes à chaleur :




  • Pompe à chaleur air-air: la chaleur est créée à partir de l’air qui se trouve soit à l’intérieur, soit à l’extérieur du logement. Elle ne permet cependant pas de chauffer l’eau sanitaire.


  • Pompe à chaleur air-eau: toujours en faisant appel à l’air, elle réchauffe cette fois l’eau. De cette façon, elle peut alimenter le chauffage aussi bien que l’eau sanitaire.


  • Pompe à chaleur géothermique: dans ce cas, la chaleur est récupérée par le biais des sols. Son installation est plus coûteuse, car elle demande davantage de travaux.


  • Pompe à chaleur eau-eau: aussi appelée pompe à chaleur hydrothermique, elle puise la chaleur dans l’eau qui se trouve dans les nappes phréatiques.


 


Un climatiseur et une pompe à chaleur sont donc, bien que similaires, différents dans leurs utilisations ainsi que dans leur consommation d’énergie.


Pour faire le meilleur choix pour son habitation, il faut donc étudier les besoins, mais aussi le coût d’un tel appareil en fonction de votre environnement, mais aussi de votre utilisation de ces machines.


Un doute ? Une question ? Faites appel à des professionnels de la climatisation et de la pompe à chaleur ! Les experts d’Airton sont présents pour répondre à vos interrogations et vous aider dans votre décision.