Nos Conseils pour bien choisir sa pompe à chaleur

|

Pour pouvoir installer une pompe à chaleur (PAC) et en profiter pleinement, un certain nombre de conditions doivent être réunies. Il faut notamment qu’elle soit bien dimensionnée par rapport à votre besoin. En effet, une pompe à chaleur sous-dimensionnée ne permettra pas de couvrir tous vos besoins en chauffage et nécessitera un appoint. Au contraire, une pompe à chaleur surdimensionnée engendrera un coût plus important à l’achat, une usure prématurée du matériel ainsi qu’une surconsommation. On comprend donc que le choix de la pompe à chaleur est une étape très importante et qu’il ne faut pas la prendre à la légère.

Le fonctionnement de la PAC est simple : elle récupère l’énergie dans l’air ambiant, le sol ou l’eau et la renvoie ensuite sous forme de chaleur dans le système de chauffage auquel elle est reliée. Différents types de pompes sont utilisés en fonction de la source de chaleur utilisée et de ce que vous souhaitez chauffer. L’objectif d’une pompe à chaleur est d’utiliser une énergie naturelle et renouvelable pour chauffer (ou refroidir) votre intérieur en limitant au maximum les coûts.

Si vous possédez déjà des chauffages (comme des radiateurs électriques) la PAC peut être dimensionnée en fonction pour soulager vos factures d’électricité et améliorer votre confort en été avec une PAC réversible. Effectivement, malgré leur nom, les pompes à chaleur ne font pas que chauffer. Elles peuvent assurer également la climatisation ainsi que la déshumidification de votre habitat.

 

Quel type de pompe à chaleur choisir ?

Il existe trois types de pompes à chaleur : aérothermique (air), géothermique (sol) et hydrothermique (eau).

 

La pompe à chaleur aérothermique

La PAC aérothermique puise les calories de l’air extérieur et les transforme en chaleur ou en froid pour votre intérieur. Il existe deux types de PAC aérothermique : air-air ou air-eau. L’atout principal de ces PAC est qu’elles sont moins onéreuses et faciles à mettre en œuvre. Son principal défaut est qu’en dessous d’une certaine température (-7°), certains modèles sont moins efficaces et nécessiteront un système de chauffage d’appoint.

  • Pompe à chaleur air-air

C’est le système le plus simple. Le groupe extérieur est chargé de collecter l’énergie de l’air extérieur. Les unités placées à l’intérieur de la maison ont pour rôle de diffuser la chaleur grâce à un système de ventilo-convecteur. L’intérêt de ce système est que l’investissement est relativement faible et le système est facile à installer.

  • Pompe à chaleur air-eau

Le fonctionnement est identique à la PAC air-air en ce qui concerne le captage des calories extérieures. La différence est qu’elle va permettre de réchauffer un circuit d’eau qui pourra être utilisé aussi bien pour le chauffage que pour la production d’eau chaude sanitaire. Elle est également facile à installer et n’est pas très coûteuse.

  • Pompe à chaleur hybride

La pompe à chaleur air-eau est couplée à une chaudière à condensation (en général à gaz ou à fioul), d’où le nom de pompe à chaleur hybride. Avec elle, la pompe à chaleur est le principal fournisseur d’énergie. La chaudière ne démarre que lorsque la température extérieure est très froide, car dans ces conditions elle a un bien meilleur rendement que la pompe à chaleur. Les pompes à chaleurs hybrides sont dotées d’un système intelligent qui tire le meilleur parti de chaque appareil afin de maximiser les économies d’énergie. 

 

Pompe à chaleur géothermique

Les pompes à chaleur qui tirent leur énergie du sol sont appelées pompes à chaleur géothermiques.

Elles sont utilisées la plupart du temps pour les constructions neuves, car leur mise en œuvre nécessite d’importants travaux de terrassement ou de forage. En effet, pour récupérer les calories, des capteurs souterrains sont disposés dans le sol de votre jardin sur une surface assez conséquente (1,5 fois celle de l’habitation en général) à une profondeur se situant entre 0,6 et 2 m. Cela peut également se faire de façon verticale par forage (100 m de profondeur). Autant dire que votre joli jardin risque d’être méconnaissable après le passage du terrassier ou du foreur. Le coût d’une telle installation est en conséquence bien plus important qu’une simple PAC air-air (de 7 à 20 000 € en moyenne), par contre le rendement est également bien meilleur. Elles tirent profit de la température relativement constante du sol notamment en cas de grand froid. Cela permet à la PAC de puiser plus facilement les calories pour les restituer dans votre intérieur. Aucun chauffage d’appoint n’est donc nécessaire. Ce sont des systèmes robustes et fiables.

Il existe deux types de PAC géothermique : sol-sol ou sol-eau

  • Pompe à chaleur sol-sol (PAC à détente directe)

Un même fluide frigorigène circule des capteurs extérieurs jusqu’au plancher chauffant de votre maison.

  • Pompe à chaleur sol-eau

C’est une autre solution géothermique. Le captage des calories est effectué via les capteurs enterrés avec le fluide frigorigène. La chaleur est ensuite restituée à un circuit d’eau grâce au compresseur.

 

Pompe à chaleur hydrothermique (eau-eau)

La pompe récupère la chaleur des eaux souterraines. Un puits est foré. La profondeur dépend de la composition du sol. L’eau est pompée par un moteur électrique. Cette solution est beaucoup moins utilisée que les précédentes, car les démarches administratives pour utiliser les nappes phréatiques sont plus compliquées et la réglementation locale et nationale est assez stricte. Le coût d’investissement est assez élevé, mais le rendement est excellent.

 

Quelle est la meilleure pompe à chaleur ?

La meilleure pompe à chaleur est celle qui correspond à votre besoin. La pompe à chaleur aérothermique (air-air) est la solution la plus couramment utilisée. C’est la plus simple à mettre en œuvre en rénovation sur les constructions existantes. De nos jours les climatiseurs réversibles fonctionnent sur le même principe que la pompe à chaleur.

Les pompes à chaleur géothermiques ou hydrothermiques, en raison de leur coût important, de leur complexité administrative et de leur mise en œuvre, sont plutôt réservées aux nouvelles constructions.

La PAC aérothermique reste le meilleur compromis. Elle peut réduire votre consommation d’électricité d’environ 50 % comparativement aux systèmes de chauffages traditionnels. Certains modèles comme la pompe à chaleur réversible bi-split Airton prête à poser peuvent même vous permettre de réaliser jusqu’à 70 % d’économies d’énergies. Si l’installation a été réalisée correctement, le retour sur investissement est donc très rapide.

La difficulté d’installation d’une pompe à chaleur et le coût d’acquisition étaient jusqu’à présent les principaux freins pour un consommateur. Dorénavant, il existe des solutions rapides et simples qui limitent considérablement les frais. La gamme Airton propose des pompes à chaleur prêtes à poser grâce au système READYCLIM. Ce système ingénieux de raccordement breveté et certifié, est simple, rapide à installer (~20 minutes pour poser les 4 écrous), préchargé en gaz, hermétiquement scellé et donc 100% étanche.

 

Les critères de choix d’une Pompe à Chaleur

Les nombreux modèles de PAC ont des configurations très spécifiques. Comme expliqué précédemment une installation surdimensionnée entraînera des coûts supplémentaires tandis qu’une installation sous-dimensionnée ne sera pas en mesure de répondre à tous vos besoins.

Pour bien choisir sa PAC, il faut tout d’abord évaluer ses besoins en chauffage pour l’hiver et en refroidissement pour l’été.

Il faudra également tenir compte des spécifications techniques de votre logement, notamment la surface totale à chauffer, le nombre de pièces, est-ce qu’il s’agit d’une construction neuve et bien isolée ou d’une rénovation pour une maison existante. 

Un autre critère important à retenir dans le choix d’une pompe à chaleur est le SCOP (coefficient de performance saisonnier). Plus le SCOP est élevé, plus la pompe à chaleur sera efficace. L’idéal est d’avoir un SCOP supérieur à 4.

Exemple : Avec un SCOP de 4, avec 1 kWh d’électricité, la PAC produit 4 kWh de chauffage.

Choisir une pompe à chaleur ne s’improvise donc pas ! Compte tenu du large choix et de nombreux paramètres à prendre en compte, il est crucial de faire appel à une société compétente.

N’hésitez pas à faire appel au service client d’Airton qui pourra vous dispenser de précieux conseils gratuits et avisés pour faire le meilleur choix adaptés à vos besoins.

Ajouter plus de produits pour comparer

Comparer Tout effacer