Astuce: Posez vos questions à un conseiller Airton disponible pour vous de 10H à 19H du Lundi au Dimanche au +33 (0)4 221 328 21 | Appel non surtaxé

Comment entretenir un climatiseur ?

Comment entretenir un climatiseur ?

Date de publication : 17/02/2021

Temps de lecture : 7 minutes

Un climatiseur est un appareil qui permet à votre habitation de bénéficier d’une température agréable en été, mais aussi en hiver si vous bénéficiez d’un modèle réversible. Afin de vous assurer une climatisation efficace tout au long de l’année, il est nécessaire d’en prendre soin. Nettoyer régulièrement votre climatiseur peut vous permettre d’éviter de nombreux désagréments et de prolonger la durée de vie de votre appareil. Découvrez nos conseils pour profiter au mieux de votre climatisation.



Table des matières



Pourquoi nettoyer son climatiseur ?


Entretenir son climatiseur est essentiel afin de conserver un fonctionnement optimal. Pour mieux saisir l’utilité d’un nettoyage régulier, il faut avant tout comprendre la mise en marche de l’appareil.


En effet, un climatiseur aspire généralement l’air qui se trouve dans une pièce. Celui-ci est ensuite envoyé dans le filtre, pour finalement être renvoyé au sein de cette même pièce. C’est de cette façon qu’il est capable de fournir une température agréable. Si le filtre est sale et mal entretenu, il renverra dans l’air les poussières et les impuretés qu’il a accumulées avec le temps.


En plus de détériorer votre machine plus rapidement, cela peut également entrainer des risques pour votre santé. Un nettoyage peu fréquent peut ainsi être dangereux pour les personnes asthmatiques ou fortement allergiques aux poussières et acariens.


Enfin, un climatiseur sale et mal entretenu peut provoquer une plus forte consommation d’énergie. S’il est couvert de poussière, il devra faire appel à davantage de puissance et fonctionner plus longtemps pour vous permettre d’atteindre la température souhaitée.  


Entretenir son climatiseur permet donc de :



  • maintenir la qualité de l’air à l’intérieur de votre logement,

  • préserver l’efficacité de votre appareil,

  • limiter les risques de dysfonctionnements,

  • éviter une surconsommation électrique.


Quelles sont les étapes de nettoyage d’un climatiseur ?


Un climatiseur est composé de différents éléments qu’il est important d’entretenir assidûment dans le but de favoriser son bon fonctionnement. Néanmoins, qui dit nettoyage, ne dit pas forcément produits ménagers. Ces derniers pourraient endommager gravement le climatiseur. Pourtant, il est tout à fait possible de s’occuper soi-même de cet entretien.


Comment donc procéder au nettoyage de ses appareils de climatisation ? Celui-ci peut s’effectuer en deux étapes principales : la mise au propre du filtre et la vérification des unités intérieures et extérieures.


1 - Nettoyer le filtre à air d’un climatiseur


Avant de commencer un quelconque nettoyage, il est extrêmement important d’éteindre le climatiseur. Une fois que vous vous êtes assurés que l’appareil n’est plus en marche, vous pouvez l’ouvrir et débuter le dépoussiérage du filtre. Celui-ci est visible dès que l’on fait pivoter le panneau avant de la machine. Pas d’inquiétude, vous n’aurez besoin d’aucun outil supplémentaire pour y accéder.


Il est conseillé de retirer les filtres et d’y passer, dans un premier temps, l’aspirateur. Cela a pour but d’enlever une grosse partie de la poussière qui aurait pu s'accumuler depuis le dernier nettoyage. Cette première étape n’étant pas toujours suffisante, il est parfois indispensable de poursuivre en se munissant d’un chiffon légèrement humide, ou d’une éponge, afin d’obtenir un résultat impeccable.


La dernière étape consiste simplement à laisser sécher les filtres à air à l’air libre avant de les remettre en place.


2 - Nettoyer l’unité intérieure et extérieure d’un climatiseur


Si les filtres à air sont habituellement les plus sensibles à la poussière, il ne faut pas oublier que les unités intérieures et extérieures du climatiseur peuvent aussi en être affectées.


De la même façon, il conviendra d’éteindre l’appareil avant de le manipuler. Saisissez de nouveau une éponge légèrement humide pour, cette fois, la passer sur les sorties d’air de l’unité intérieure. Une fois qu’il n’y a plus de poussières qui les encombrent, passez un chiffon sec au même endroit pour essuyer l’humidité.


Pour ce qui est de l’unité extérieure, il est important de vérifier que rien ne bloque les évents et, le cas échéant, de les dégager pour laisser l’air circuler. Enfin, un contrôle du bac à condensats deux fois par an permet de le remettre au propre en le nettoyant avec une éponge.


3 - Changer le filtre à charbon actif


Vous sentez de mauvaises odeurs lorsque la climatisation est en marche ? Si celle-ci intègre des filtres à charbon actif, il y a de grandes chances pour qu'ils en soient la cause. En effet, leur paroi poreuse permet d’absorber les émanations désagréables. S’ils sont défectueux, il suffit de les remplacer par de nouveaux filtres.


Il est très facile de les changer. Si vous ne remarquez pas d’odeur suspecte, il est néanmoins préconisé de les remplacer une à deux fois dans l’année. La fréquence de changement dépendra de votre rythme d’utilisation du climatiseur.


Quand faire l’entretien de mon climatiseur ?


L’entretien de votre climatiseur dépend de nombreux critères, comme la puissance de l’appareil, le type de climatiseur, votre contrat d’entretien, etc. Toutefois, un nettoyage régulier de ses appareils permet d’en assurer un meilleur fonctionnement.


On considère généralement que, pour continuer à fonctionner au mieux, le filtre à air doit être lavé une à deux fois par mois s’il est utilisé très fréquemment. Par exemple, si une canicule frappe votre région et que vous faites appel à votre climatiseur tous les jours. Ou encore, s’il y a une grande période de froid et que votre climatiseur réversible vous est indispensable. S’il n’a pas été allumé depuis un long moment, un nettoyage est également fortement recommandé.


L’unité intérieure, quant-à-elle, demande moins d’entretien. Un nettoyage deux fois dans l’année est souvent suffisant. Il en est de même pour l’unité extérieure. Pour plus de sécurité, il est tout de même conseillé de regarder régulièrement si aucune feuille ou poussière n’obstrue l’appareil.


Quand appeler un professionnel pour l’entretien de mon climatiseur ?


Les professionnels de la climatisation se déplacent pour vous aider lorsque vous avez souscrit à un contrat d’entretien. Il s’agit de visites préventives qui permettent notamment de vérifier les filtres, la batterie, le rendement ou encore la pression de l’appareil. Ce rendez-vous peut également être l’occasion de contrôler son bon fonctionnement ou de réaliser des réglages si le besoin s’en fait sentir.


De plus, si vous n’avez pas de contrat d’entretien, un contrôle technique annuel du climatiseur est un moyen efficace de s’assurer que tout est en ordre. Cette inspection est, par ailleurs, obligatoire pour les climatiseurs qui possèdent plus de 2 kilos de fluide frigorigène, ou qui sont d’une puissance de 12 kW, ou plus.