Besoin d'aide ? Nos conseillers vous répondent au +33 (0)4 221 328 21 | Lun-Ven / 10h-19h | Appel non surtaxé

8 astuces pour réduire la facture d’électricité de mon climatiseur

8 astuces pour réduire la facture d’électricité de mon climatiseur

Date de publication : 02/04/2021

Temps de lecture : 7 minutes

 


Les climatiseurs sont de véritables atouts pour votre confort au quotidien, cependant ils peuvent rapidement faire grimper la facture d’électricité. Alors, comment faire pour diminuer le coût de son système de climatisation à l’année ?


Afin d’éviter les mauvaises surprises, les professionnels d’Airton vous aident à identifier les moyens les plus simples de faire baisser la consommation d’énergie de votre climatiseur.


Table des matières


1 - Choisir un climatiseur qui me correspond


Consommer moins d’énergie commence par le choix d’un bon système de climatisation. En effet, il est nécessaire de sélectionner un climatiseur qui s'adapte à votre habitation et à vos envies. Celui-ci doit donc correspondre à la surface que vous souhaitez couvrir, mais aussi à l’utilisation que vous en avez. Il est important de distinguer les produits qui sont efficaces lorsqu’ils sont allumés d’une façon ponctuelle ou quotidienne.


Un climatiseur mural est, par exemple, plus performant qu’un climatiseur mobile. Si leurs prix diffèrent à l’achat, il reste plus avantageux d’investir dans un produit sur du long terme si vous l’allumez très fréquemment. Cependant un climatiseur mobile est idéal pour un usage périodique.


Un climatiseur adapté à vos besoins vous permet donc de consommer de façon plus responsable. Ainsi, choisir un climatiseur ultra puissant qui n’est allumé qu’une fois par an dans une petite pièce, c’est augmenter sa facture d’électricité inutilement.


2 - Vérifier l’étiquette de consommation énergétique


Avant d’acheter un climatiseur, il est également conseillé de prendre en considération les performances énergétiques de l’appareil. Celles-ci sont représentées par une notation en lettre capitale allant de A jusqu’à D.


Pour bénéficier d’un appareil performant et économique, il est recommandé de choisir un climatiseur avec une note qui se rapproche du A+++. Plus le climatiseur est proche du A, moins il consommera d’énergie.


Néanmoins, ce type de produit est généralement plus couteux à l’achat qu’un climatiseur classé D. Il faut donc penser au long terme si vous ne voulez pas risquer une augmentation conséquente de votre facture d’électricité.


3 - Bien régler la température de mon climatiseur


Consommer de façon responsable et économique passe aussi par le réglage de la température de son climatiseur. Contrairement aux idées reçues, il ne suffit pas de mettre son appareil au maximum afin de se sentir bien chez soi.


Il est conseillé de ne pas excéder une différence de 8° entre l’intérieur et l’extérieur de votre logement en été afin d’éviter non seulement les chocs thermiques, mais aussi une surconsommation d’énergie. Pour en savoir plus sur la température idéale d’un climatiseur, découvrez notre article dédié par ici.


Enfin, il est aussi important de ne pas laisser de fenêtres ou de portes ouvertes lors de la mise en route de son climatiseur. Ce dernier devra alors faire appel à plus d’énergie pour compenser la perte apportée par ces ouvertures vers l’extérieur.


4 – Opter pour la climatisation réversible


Un climatiseur réversible, ou une pompe à chaleur air-air, permet de jouir de tous les avantages d’un climatiseur froid seul et d’un chauffage en un seul appareil. Ce type de climatiseur est donc un avantage non négligeable pour votre facture d’électricité. En effet, à utilisation identique, un climatiseur réversible consomme moins qu’un climatiseur mobile. Il s’agit d’un appareil très performant et particulièrement pérenne.


En outre, il permet de remplacer un chauffage en hiver. Situé dans les pièces de votre choix, vous pouvez l’allumer uniquement lorsque vous le souhaitez. Vous n’avez donc plus besoin de chauffer une pièce dans laquelle vous ne vous trouvez pas grâce à la climatisation réversible multi-split. Cependant, il faut tout de même noter qu’il s’agit d’un appareil plus couteux à l’achat et donc, d’un investissement sur le long terme.


5 – Programmer mon climatiseur


La domotique est un outil incroyable pour gérer sa consommation d’énergie en fonction de vos besoins. Cette technologie d’avenir permet de lier ses appareils électriques à son téléphone mobile. Vous pouvez, par la suite, les contrôler partout où vous êtes depuis votre smartphone.


Pourquoi est-ce que la domotique permet de faire des économies ? Tout simplement car vous n’êtes plus obligé de laisser un climatiseur allumé toute la journée afin de rentrer dans un maison fraiche. En programmant votre climatiseur à l’avance, vous pouvez décider de l’allumer peu de temps avant votre retour et ainsi profiter d’une température agréable dès que vous êtes chez vous.


De même, en hiver, vous avez la possibilité d’allumer votre chauffage réversible depuis votre téléphone, que vous soyez au travail, au supermarché ou en soirée !


6 – Débrancher mon climatiseur inactif


Certains climatiseurs ne sont utiles qu’une partie de l’année. C’est notamment le cas des climatiseurs qui proposent une diffusion d’air froid uniquement. Si vous n’allumez votre appareil que de façon ponctuelle, ou seulement une partie de l’année, il est fortement recommandé de le débrancher lorsque vous ne l’utilisez pas.


Le mode veille de votre appareil peut avoir des conséquences sur votre consommation d’électricité et donc, sur votre facture annuelle. Il s’agit donc d’une économie très facile à réaliser.


7 - Entretenir régulièrement mon climatiseur


Un climatiseur bien entretenu permet non seulement de conserver sa machine beaucoup plus longtemps, mais aussi de réaliser des économies.


Pourquoi ? Car, lorsqu’un climatiseur n’est pas nettoyé régulièrement, des poussières peuvent, par exemple, s’accumuler dans le système de ventilation. L’appareil doit alors faire appel à davantage de puissance pour fonctionner ce qui a pour conséquence une plus grande consommation d’énergie.


Pour éviter cela, il suffit de se munir d’une éponge, ou d’un tissu humide, et de le passer sur le filtre ainsi que sur les aérations. Ce nettoyage très simple permet de vérifier que le climatiseur n’est pas obstrué et qu’il fonctionne de façon optimale.


8 - Réaliser un bilan énergétique


Le meilleur moyen de s’assurer que vous consommez uniquement l’énergie nécessaire à votre bien-être reste d’effectuer un bilan énergétique de votre logement. Celui-ci vous permet d’identifier les fuites énergétiques qu’il pourrait y avoir au sein de votre habitation et ainsi de mieux comprendre votre facture d’électricité.


Si malgré tous vos efforts votre facture continue de monter, il s’agit peut-être d’un problème d’isolation de votre maison. Le bilan vous permet alors d’analyser vos dépenses et de les contrôler.