Astuce: Posez vos questions à un conseiller Airton disponible pour vous de 10H à 19H du Lundi au Dimanche au +33 (0)4 221 328 21 | Appel non surtaxé

10 erreurs et idées préconçues sur les climatiseurs

10 erreurs et idées préconçues sur les climatiseurs

Date de publication : 24/03/2021

Temps de lecture : 8 minutes

 


Les climatiseurs sont des produits incontournables à ce jour, cependant il existe beaucoup d’a priori sur ces objets. Peu écologiques, pas esthétiques, inefficaces, difficiles à réparer : toutes ces affirmations sont fausses, pourtant elles persistent dans l’imaginaire collectif.


Ces idées préconçues mènent ainsi un grand nombre de personnes à commettre des erreurs lors de l’utilisation de leur système de climatisation. Quelle est donc la vérité sur les climatiseurs ? Comment optimiser leur fonctionnement ? Quelles sont les erreurs à éviter ? Les professionnels d’Airton vous aident à y voir plus clair en étudiant 10 préjugés sur la climatisation.


Table des matières


1 – Confondre climatiseur et ventilateur


Il est courant de penser qu’un climatiseur et un ventilateur sont un seul et même appareil. Pourtant, il s’agit bien de deux produits différents. En effet, un climatiseur est un appareil qui aspire l’air présent dans une pièce afin de le remplacer par de l’air froid. L’air chaud est alors rejeté à l’extérieur par le biais d’un tuyau d’évacuation, s’il s’agit d’un climatiseur mobile, ou d’une unité extérieure, s’il s’agit d’un climatiseur mural.


Le ventilateur, quant-à-lui, permet seulement de brasser l’air d’une pièce. Il donne donc uniquement l’impression de bénéficier d’un vent de fraicheur.


Les rafraichisseurs d’air ainsi que les pompes à chaleur peuvent aussi provoquer une certaine confusion. Pour ne plus les confondre, lisez notre article dédié par ici.


2 – Penser qu’un climatiseur n’est efficace que l’été


Connu avant tout comme un appareil permettant de résister à la canicule, le climatiseur est souvent assimilé à l’été et aux grosses chaleurs. Il s’agit d’un appareil très efficace lorsqu’il fait chaud, toutefois sa version réversible est aussi très appréciée en hiver.


Le climatiseur fixe réversible offre ainsi la possibilité de refroidir une pièce, mais aussi de la réchauffer lorsque les températures extérieures sont en baisse. Cette double fonction est extrêmement utile et permet d’avoir un appareil 2 en 1, puisqu’il remplace à la fois un climatiseur froid seul et un chauffage.


Ce type de produit existe également sous forme de climatiseur mobile. Moins puissant, celui-ci est parfait pour ajuster la température d’un bureau, ou d’une chambre, de manière ponctuelle.


3 – Mettre son climatiseur à la température maximale


Faut-il mettre son climatiseur à la température maximale afin d’être le plus confortable possible ? La réponse est non. Pousser son appareil au maximum aura seulement pour effet d’augmenter votre consommation d’énergie et de provoquer des désagréments.


Il est recommandé de choisir la température de son climatiseur avec soin. En été, il est conseillé de ne pas excéder une différence de plus de 8° entre l’intérieur et l’extérieur du logement. Une utilisation excessive pourrait avoir pour conséquence un choc thermique.


De même, mettre trop de chauffage la nuit peut perturber le sommeil. Découvrez la température idéale de votre climatiseur dans notre article de blog dédié.


4 – Ne pas entretenir son climatiseur


Un climatiseur est un appareil majoritairement autonome qui permet de réguler en quelques gestes la température de son logement, ou de son lieu de travail. Cependant, il faut tout de même être attentif à l’état de son appareil afin d’assurer son bon fonctionnement de façon durable.


Ainsi, il est essentiel de nettoyer régulièrement son climatiseur afin d’éviter, notamment, l’accumulation de poussières et de conserver une excellente qualité de l’air. Cet entretien doit être particulièrement fréquent en cas d’utilisation quotidienne.


Entretenir son climatiseur est extrêmement simple. Pour cela, il suffit de passer une éponge humide sur les filtres, de penser à vider le bac à condensat et de vérifier que les aérations ne sont pas obstruées.


5 – Laisser son climatiseur allumé tout le temps


La mise en route de votre climatiseur dépend de vos besoins. Pourtant, il est courant de penser qu’éteindre son appareil dès que l’on sort d’une pièce est nécessaire afin de réaliser des économies. Cela est à la fois vrai et faux.


Redémarrer son climatiseur l’oblige à utiliser beaucoup d’énergie. Il est donc plus sage de le laisser allumer si votre absence n’excède pas quelques minutes.


Cependant, si vous souhaitez quitter votre domicile, tout en bénéficiant d’une température ambiante idéale à votre retour, c’est la domotique pour climatisation qui vous convient. Cette technologie vous permet de programmer votre appareil à distance grâce à votre téléphone et ainsi, de ne l’allumer que quand vous en avez réellement besoin.


6 – Négliger la puissance de son climatiseur


La puissance d’un climatiseur doit être choisie avec soin, car elle correspond à l’utilisation que vous en avez. Un climatiseur ultra puissant consomme davantage d’énergie, il faut donc être certain qu’il soit nécessaire à votre bien-être.


Pour cela, il peut être intéressant de réaliser un bilan thermique afin d’évaluer vos besoins et ainsi, d’opter pour le climatiseur le plus adapté à votre habitation.


Chez Airton, nous proposons de nombreux modèles dans le but de correspondre à toutes vos envies.


7 – Oublier la garantie de son climatiseur


Un climatiseur cassé ou en panne ne signifie pas forcément qu’il doit être jeté ou remplacé. Effectivement, ces produits peuvent facilement être réparés seul, ou à l’aide d’un frigoriste professionnel.


En outre, les systèmes de climatisation sont généralement garantis de 2 à 5 ans, selon les modèles. Certaines pièces peuvent aussi être garanties jusqu’à 10 ans selon les fabricants.


La garantie d’un climatiseur ne doit pas être négligée, car elle peut permettre à votre appareil d’être dépanné gratuitement, mais aussi de bénéficier de l’avis d’un professionnel dès que vous soupçonnez un dysfonctionnement.


8 – Penser qu’un climatiseur ne peut pas être écologique


La présence de gaz dans le climatiseur peut prêter à confusion quant à son impact sur l’environnement. Cependant, il faut savoir que certains appareils fonctionnent à l’aide de gaz R32, un produit nettement moins nocif pour la planète que le gaz R410A. Tout aussi efficace, il est à privilégier afin d’éviter la propagation de gaz à effet de serre.


Le choix d’une climatisation fixe réversible multi-split permet également d’ajuster sa consommation. La gestion indépendante des unités intérieures permet de moduler facilement la température de son logement. Vous n’avez donc plus besoin de chauffer toute votre maison, si vous n’utilisez qu’une seule pièce.


9 – Couvrir son climatiseur


L’une des erreurs les plus dangereuses est de couvrir son climatiseur. Qu’il s’agisse d’un tissu, d’un rideau, de peluches ou tout autre objet qui ne soit pas un cache Airton : l’obstruction de l’aération de l’une de ces machines peut être désastreuse.


Cette erreur peut occasionner une surconsommation de l’appareil, car celui-ci devra faire appel à davantage de puissance pour fournir la température souhaitée. Si le climatiseur est en mode chauffage, la présence d’un objet peut être catastrophique car il pourrait s’enflammer et entrainer un incendie.


10 – Croire qu’un climatiseur est forcément laid


Depuis leur création, les climatiseurs ont évolué et les fabricants se sont adaptés aux envies de leurs utilisateurs. C’est pourquoi, il existe aujourd’hui des machines design et discrètes qui se mêlent avec élégance à toutes les décorations d’intérieur.


Pour les plus récalcitrants, il est aussi possible de dissimuler l’unité extérieure d’un climatiseur qui serait trop visible. Pour cela, Airton met à disposition sur son site internet des caches climatiseurs décoratifs parfaits pour être installés dans les jardins ou sur les terrasses. Par ailleurs, ces accessoires ne nuisent en rien à la performance de la climatisation et sont totalement sécuritaires.