Besoin d'aide ? Nos conseillers vous répondent au +33 (0)4 221 328 21 | Lun-Ven / 10h-19h | Appel non surtaxé

Quelle est la température idéale pour mon climatiseur ?

Quelle est la température idéale pour mon climatiseur ?

Date de publication : 08/03/2021

Temps de lecture : 7 minutes

 


Choisir la température parfaite de son climatiseur permet non seulement de vous assurer un confort sans pareil, mais aussi de surveiller votre facture d’électricité. Comment trouver le bon équilibre entre la température extérieure et celle de votre logement ?


Prenez des précautions en allumant votre appareil de climatisation en suivant nos conseils. Découvrez la température recommandée pour faire baisser la chaleur en été ou pour l’augmenter en hiver, tout en douceur.


Table des matières


Qu’est-ce qu’un climatiseur ?


Avant toute chose, il est bon de rappeler qu’un climatiseur est un appareil permettant de réguler la température dans une pièce pour la rendre plus agréable. Il existe deux types principaux de climatiseurs : le climatiseur classique et le climatiseur réversible.


Le climatiseur classique aspire l’air présent dans un lieu et, grâce au fluide frigorigène à l’intérieur, il le remplace par de l’air frais. Les calories d’air chaud sont alors rejetées à l’extérieur par le biais d’un système d’évacuation.


Tandis que ce dernier peut seulement offrir de l’air froid, la version réversible peut, quant-à-elle, faire également office de chauffage en hiver.


Différents modèles sont disponibles selon vos besoins :



  • Le climatiseur mobile: équipé de roulettes, il se déplace partout avec vous. Il doit néanmoins être placé près d’une fenêtre, ou d’une porte, afin de pouvoir faire sortir le tuyau d’évacuation.

  • Le climatiseur mural: situé en hauteur dans une pièce, il est fixe et composé d’une unité intérieure ainsi que d’une unité extérieure. Cette dernière est placée à l’extérieur afin d’évacuer l’air plus facilement.


Comment régler son climatiseur en été ?


Certaines personnes ont tendance à pousser au maximum leurs appareils de climatisation. Cependant, et contrairement aux apparences, ça n’est pas ce qui vous apportera le plus de bien-être.


En été, et par forte chaleur, il est conseillé de régler son climatiseur environ 8° en dessous de la température extérieure. De cette façon, vous évitez les chocs thermiques. Par exemple, s’il fait 33° dehors, votre appareil doit être à 25°. Baisser davantage la température provoquerait une différence trop importante pour votre corps lorsque vous entrez ou sortez de la pièce.


De plus, il est nécessaire de prendre en compte les activités effectuées lors de la mise en marche du climatiseur en été. En effet, si vous travaillez devant votre ordinateur, l’INRS (Institut National de Recherche et de Sécurité) recommande de ne pas dépasser les 23°. Toutefois, si vous êtes très actif et mobile, la température peut évidemment être diminuée.


Comment régler son climatiseur réversible en hiver ?


Les climatiseurs réversibles, ou pompes à chaleur air-air, ont une fonction de chauffage qui est particulièrement utile par temps froid. Il ne faut cependant pas abuser de cette option et trouver le juste milieu entre le froid extérieur et la température intérieure.


Il est conseillé de conserver une température moyenne de 19° en hiver dans une pièce fermée. Cela évite de surchauffer, tout en bénéficiant d’une chaleur plaisante en journée.


La nuit, été comme hiver, il ne faut pas hésiter à descendre la température. Effectivement, l’Institut National du Sommeil et de la Vigilance conseille d’osciller entre les 18° et 20°. Cela permettrait une meilleure respiration ainsi qu’un sommeil plus profond.


En outre, il faut savoir que les climatiseurs réversibles sont des appareils très performants lorsqu’il fait plus de 0° dehors. En revanche, ils sont un peu moins efficaces lorsque les températures sont négatives. Un chauffage d’appoint peut alors être nécessaire.


Pourquoi faire attention à la température du climatiseur ?


Plus que pour des raisons de confort, il faut faire attention aux réglages de son climatiseur afin de se protéger physiquement, mais aussi de préserver son budget ainsi que la planète ! Une température de climatiseur mal réglée peut entrainer des conséquences désastreuses. Il est donc indispensable d’être attentif à :




  • La surconsommation: la mise en route d’un appareil de climatisation augmente d’environ 10% la consommation annuelle d’énergie d’un foyer. Enclencher la puissance maximale du climatiseur augmente considérablement la consommation d’un appareil et n’est pas pour autant plus confortable. Régler graduellement son climatiseur limite ainsi la surconsommation d’énergie.


  • Le choc thermique: si plus d’une dizaine de degrés séparent deux milieux, il peut y avoir un choc thermique. Si vous ressentez des maux de têtes, par exemple, il est possible que votre climatiseur soit mal réglé.


  • L’écologie: l’Agence de Transition Ecologique explique que baisser, ne serait-ce que de 1°, la température de son climatiseur permettrait d’utiliser jusqu’à 10% d’énergie en moins. Consommer de manière responsable permet ainsi de participer à la préservation de la planète.


Entretenir son climatiseur pour une meilleure efficacité


Afin de s’assurer que son climatiseur fournit la température idéale, il est essentiel de contrôler l’état général du modèle dont on dispose. Un appareil mal entretenu aura davantage de difficultés à atteindre la température choisie et devra consommer plus d’énergie.


Pour cela, il est suggéré de nettoyer son climatiseur régulièrement. Ce soin apporté au produit permet de conserver son efficacité, de limiter les risques de dysfonctionnements, mais aussi de préserver la qualité de l’air des pièces dans lesquelles il fonctionne.


Pour en savoir plus, n’hésitez pas à lire notre article sur « Comment entretenir son climatiseur ». Nous vous y expliquons comment nettoyer seul votre appareil et quand faire appel à un professionnel.



Le choix de la température de son climatiseur n’est donc pas anodin. Une température excessive peut entrainer une consommation d’énergie trop importante, mais aussi devenir incommodante pour les personnes qui en bénéficient.


Il faut aussi penser à vérifier que votre logement est bien isolé. Une mauvaise isolation, une fenêtre laissée ouverte ou encore un simple courant d’air peuvent altérer la température ambiante.


Le maître mot est donc de rester raisonnable. Il est également conseillé de rester vigilant et de respecter les recommandations des professionnels. De cette façon, vous faites un geste pour la planète, tout en obtenant une température ambiante idéale.