Astuce: Posez vos questions à un conseiller Airton disponible pour vous de 10H à 19H du Lundi au Dimanche au +33 (0)4 221 328 21 | Appel non surtaxé

Comment faire baisser le taux d’humidité chez soi ?

Comment faire baisser le taux d’humidité chez soi ?

Date de publication : 19/05/2021

Temps de lecture : 8 minutes

 


L’humidité au sein d’une maison, ou d’un appartement, peut rapidement devenir problématique. Celle-ci peut notamment engendrer des soucis de confort, voire de santé.


Il existe pourtant de nombreux moyens afin de lutter contre un taux d’humidité anormal et incommodant. Pour ne plus souffrir de l’humidité et prévenir les dégâts liés à ce fléau, Airton vous propose d’en comprendre l’origine, mais aussi de découvrir des solutions pratiques et faciles à mettre en place.


Table des matières


Le niveau d’humidité en chiffres


L’hygrométrie d’une habitation détermine le degré d’humidité présent dans l’air ambiant. Généralement, celui-ci doit être compris entre 40% et 70% maximum.


Pourquoi ? Car, un taux trop faible, soit en dessous de 40%, signifie que l’air qui se trouve à l’intérieur est particulièrement sec. Cela peut, par exemple, provoquer des sensations d’irritation. Il est également possible que vos lèvres gerces, que votre gorge s’assèche plus facilement, tout comme vos yeux, ce qui peut être extrêmement désagréable au quotidien.


Si le taux d’humidité se trouve au-dessus des 70%, c’est tout le contraire. En effet, cela indique que vous disposez d’un très fort niveau d’humidité dans votre logement. Les conséquences de ce taux peuvent être matériels (moisissures, tâches, odeurs), ou physiques (problèmes respiratoires, allergies, rhumatismes, problèmes pulmonaires, etc.).


Connaitre le taux d’humidité de son logement


Comment déceler la présence d’humidité ?


Pour savoir si votre maison se situe dans la fourchette des 40% et 70%, vous pouvez acheter un hygromètre mécanique, ou bien un hygromètre électrique. Ces appareils permettent de mesurer le taux d’humidité d’une maison. Pour cela, il suffit de les calibrer et de réaliser cette opération environ 1 fois par année afin de s’assurer que tout est en ordre.            


Il faut également noter que le taux d’humidité peut varier selon les saisons ainsi que l’endroit où vous vous trouvez. Les appareils de chauffage, par exemple, participent à l’assèchement de l’air. De plus, les maisons situées dans des régions particulièrement humides peuvent être influencées par leur environnement.


En outre, l’humidité peut s’infiltrer aisément lorsqu’une habitation est mal isolée. Il est donc conseillé de réaliser un bilan thermique par un professionnel lorsque vous prenez possession d’un nouveau logement. Cela vous permet de contrôler l’isolation et, par conséquent, de connaitre vos besoins thermiques. Vous pouvez, par la suite, procéder à des travaux qui permettront d’éviter les fuites énergétiques et l’infiltration de l’humidité.


Les signes que votre logement souffre de l’humidité


Les conséquences d’un taux d’humidité trop élevé peuvent être désastreuses et particulièrement handicapantes au quotidien. Lorsque vous remarquez la présence de moisissures dans votre salle de bain, ou même dans une chambre, cela peut-être le signe que votre l’humidité s’est emparée de votre intérieur.


Vous souffrez d’allergies récurrentes lorsque vous êtes chez vous ? Si cela peut parfois être dû à un animal de compagnie, à la présence de poussières ou encore d’acariens, il est également possible que l’humidité en soit la cause.


De même, une odeur d’humidité qui imprègne vos murs et vos vêtements est aussi un signe indéniable que vous vous situez au-dessus des 70% évoqués précédemment.


Ainsi, vous avez certainement un taux d’humidité trop élevé si :



  • vous remarquez des moisissures et des champignons sur les murs, voire sur le mobilier ;

  • de la condensation apparait sur les fenêtres, ou toute autre surface dite froide (verre, métal, etc.) ;

  • vos vêtements ne sèchent jamais totalement,

  • une odeur de moisissure et d’humidité vous embaume à chaque fois que vous rentrez chez vous ;

  • la température de votre intérieur est en-dessous de la normale, à quelques degrés près ;

  • vous souffrez de troubles respiratoires.


Les solutions contre l’humidité


Non, l’humidité n’est pas un problème irrémédiable. De nombreuses solutions sont à votre disposition afin de palier à ce souci. Une fois identifié, vous avez le choix entre réaliser des travaux d’isolation, si vous êtes propriétaire, ou opter pour du matériel complémentaire, si vous êtes locataire.


Le déshumidificateur d’air


Produit phare afin de lutter contre l’humidité, le déshumidificateur est redoutable et très facile à utiliser. De nombreux produits sont présents sur le marché afin de vous accompagner dans ce combat. Vous pouvez notamment choisir :



  • un déshumidificateur électrique: il s’agit d’un appareil qui absorbe l’air afin de l’envoyer dans un filtre, puis dans une zone froide. Grâce à ce système, l’eau se condense et est évacuée dans un bac à condensat ou à l’extérieur, selon les modèles.

  • un déshumidificateur chimique: celui-ci fonctionne par le biais de cristaux absorbants. Ces derniers s’emparent de l’humidité afin d’en baisser le taux au sein de votre logement. Très compact, il ne consomme pas d’énergie et peut récupérer environ une centaine de millilitres par jour.

  • un déshumidificateur dessiccateur: cette machine absorbe l’humidité afin de minimiser son l’impact à l’intérieur de votre maison. C’est grâce au chauffage du matériau absorbant présent dans l’appareil que l’eau peut être évacuée.


Chez Airton, nous vous proposons des fonctions de déshumidification sur une majorité de nos produits de climatisation. Vous avez ainsi la possibilité d’allier plusieurs bienfaits en un seul appareil. Cela est notamment le cas pour les climatiseurs mobiles ou encore les rafraichisseurs d’air. Pourquoi ne pas choisir une machine capable d’optimiser votre confort à différents niveaux en même temps ?


Les astuces contre l’humidité


Réguler le taux d’humidité de son habitation peut se faire de multiple façons. Par exemple, une aération régulière des différentes pièces de votre logement est une première solution efficace, mais temporaire, pour combattre l’humidité.


De même, il est conseillé de faire sécher ses vêtements en extérieur (jardin, balcon), afin d’éviter que l’humidité qui s’en dégage ne vienne s’ajouter à celle déjà présente à l’intérieur. De plus, cela vous permet de sécher plus efficacement votre linge si votre appartement est déjà humide.


Il est également important que les bouches d’aérations présentes dans votre maison ne soient pas obstruées. Effectivement, elles participent également à l’assainissement de votre intérieur.


La ventilation reste l’un des moyens les plus efficaces et rapide de réduire le taux d’humidité. Celle-ci permet de renouveler l’air et d’évacuer un excédent d’humidité. Il est donc conseillé de mettre en marche la ventilation de votre salle de bain, si vous en possédez une, mais aussi la hotte de votre cuisinière quand vous préparez à manger. A cela, vous pouvez ajouter des appareils de ventilation, comme ceux présents sur le site d’Airton afin de mettre toutes les chances de votre côté !



L’humidité peut être véritablement incommodante au quotidien et peut avoir des conséquences désastreuses sur la santé. C’est pourquoi, chez Airton, nous vous proposons des solutions afin de réduire le taux d’humidité de votre habitation au quotidien.


Vous souhaitez en savoir plus ? Nos équipes sont à votre écoute. N’hésitez pas à les contacter afin d’obtenir davantage de renseignements.