Besoin d'aide ? Nos conseillers vous répondent au +33 (0)4 221 328 21 | Lun-Ven / 10h-19h | Appel non surtaxé

Quelle température pour mon chauffage en hiver ?

Quelle température pour mon chauffage en hiver ?

Date de publication : 27/09/2021

Temps de lecture : 7 minutes

Si le mois de septembre et d’octobre est encore doux, le froid hivernal peut rapidement pointer le bout de son nez et envahir votre maison. Afin de garder un confort optimal et de profiter de votre intérieur sans être impacté par la météo, Airton vous propose de découvrir la température idéale de votre chauffage en hiver.


Vous avez trop chaud ou trop froid et vous n’arrivez pas à régler votre chauffage à l’approche de l’hiver ? Suivez-le guide !


Table des matières


Les différentes options de chauffage


Il est important, en premier lieu, de vous équiper afin d’affronter l’hiver. Un système de chauffage efficace et adapté à votre logement vous permet d’être préparé aux vagues de froid qui ne seraient tarder.


Pour cela, vous avez le choix parmi une large gamme de produits de chauffage en fonction de l’ancienneté de votre maison, de la surface que vous souhaitez chauffer ou encore de votre budget.


Si vous souhaitez une solution économique, performante et qui vous permet de passer l’hiver au chaud sans vous poser de question, Airton met, notamment, à votre disposition des pompes à chaleur multifonctions. Celles-ci sont parfaites afin de contrôler la température de chacune de vos pièces, mais aussi de surveiller votre consommation d’énergie mensuelle.


Cela est d’autant plus facile que vous pouvez installer une climatisation réversible multi-split. Celle-ci est utile afin de gérer l’allumage du chauffage pièce par pièce et de le contrôler à distance grâce à la domotique.        


Vous ne savez pas pour quel chauffage opter ? Apprenez-en plus en consultant l’article : Quel chauffage choisir ?     


Ajuster la température aux pièces de sa maison


Choisir la température de son chauffage en hiver n’est pas chose aisée. Si cette décision dépend de plusieurs critères (surface, type de logement, style de chauffage), elle reste généralement la même afin de bénéficier d’un bien-être absolu.


La température minimum légale


Saviez-vous qu’il existe une température minimum légale ? Celle-ci vous permet de vous assurer que le logement que vous louer, par exemple, sera à la hauteur de vos attentes en hiver.


En effet, la réglementation exprimée par l’article R. 171-11 du code de l’environnement et de la construction d’habitation stipule qu’il est obligatoire pour tous les bâtiments comprenant des logements de fournir une température de 18°C a minima. Cette règle est accompagnée d’une obligation de pouvoir produire de l’eau chaude sanitaire.


Si cette température peut parfois être insuffisante en plein hiver, elle permet tout du moins de vous assurer que l’habitation est en règle et peut vous permettre de faire des réclamations auprès de votre propriétaire si besoin. Néanmoins, la température idéale du chauffage en hiver est à réguler en fonction du type de logement ainsi que de l’environnement dans lequel il est situé.


La température des pièces à vivre


Chaque pièce de votre maison ne nécessite pas forcément de mettre systématiquement en route votre chauffage au fil de l’année, des saisons ou même de la journée. Toutefois, il est fondamental de profiter d’une température ambiante ni trop élevée, ni trop basse, pour vivre au mieux la fraicheur hivernale.


Le séjour est, par exemple, l’une des pièces que l’on occupe le plus fréquemment. Le salon et la salle à manger sont des endroits conviviaux où il est bon de se poser pour lire, regarder un film ou manger un délicieux repas familial. Il serait donc dommage qu’un froid glacial vienne gâcher ces moments. Si un plaid et un feu de cheminée sont toujours cosy et créent une atmosphère plaisante, il est aussi bon de profiter d’une température parfaite à tout moment, sans avoir à bouger le petit doigt. Pour cela, il est conseillé d’allumer son chauffage sur 18°C ou 19°C.


De même, la chambre à coucher est l’une des pièces les plus importantes de la maison en termes de chauffage. Une température comprise entre 16°C et 20°C est recommandé pour les nuits afin d’avoir un sommeil de qualité. Cette variation de température dépend essentiellement de l’âge de son occupant (un nourrisson ou un enfant ont besoin de plus de chauffage, car leurs corps n’effectuent pas la régulation thermique de la même façon qu’un adulte).


La température de la salle de bains


Les sanitaires (salle de bains et toilettes) sont des pièces à part qui ont besoin de températures plus élevées afin d’assurer le confort de ses usagers au quotidien. Effectivement, 19°C n’est pas toujours suffisant pour une salle de bains. Il faut penser à la sortie de douche, qui est souvent fraiche en raison de la différence entre la chaleur de l’eau et la fraicheur de l’air.


C’est pour cela qu’il est conseillé d’allumer le chauffage de la salle de bains entre 20°C et 22°C lorsque l’on utilise. Le reste du temps, il est possible de baisser la température sur 18° afin de conserver une température ambiante confortable, ni trop chaude, ni trop froide.        


Il en est de même pour les toilettes qui peuvent tout à fait rester entre 17°C et 19°C au quotidien.


Pourquoi réguler la température du chauffage ?   


Choisir la température parfaite de son chauffage est important, car cela vous permet de vous sentir bien chez vous et d’éviter les coups de froids, comme les coups de chaud. S’il est préconisé de ne pas excédé une différence de température de 8°C avec l’extérieur en été, il est aussi primordial d’opter pour une température ambiante qui ne soit pas excessive en hiver.


Une température inadaptée peut provoquer des troubles divers comme des problèmes de concentration ou encore des soucis de santé (toux, assèchement des muqueuses, maux de tête).


A noter également que le chauffage de sa maison dépend non seulement de vos besoins, mais aussi de ceux de votre logement. Ces derniers peuvent évoluer en fonction de la qualité de l’isolation de votre habitation ou encore de votre situation géographique (nord ou sud de la France, proche de la mer ou dans les montagnes, par exemple).


Enfin, baisser la température de son chauffage d'1° seulement peut permettre de réaliser jusqu'à 7% d'économie d'énergie! 



La température d’un chauffage n’est donc pas aléatoire et répond à des règlementations précises. Allumer sa pompe à chaleur de façon excessive afin de profiter plus rapidement d’une température agréable n’aura donc pour seul effet que de provoquer un inconfort sur le long terme.